Création 2015
Conte théâtralisé et mis en scène par la Cie des Tréteaux du Collet
LE NAIN
Nouvelle de Marcel Aymé
Ce récit ébauche un des thèmes principaux de Marcel Aymé la marginalité.
Il se classe dans la catégorie appelée réalisme magique ou bien réalisme merveilleux et propose une vision du réel élargie par la prise en considération de la part d’étrangeté, d’irrationalité ou de mystère que l'existence et l'esprit humain recèle.
il n'y a rien de vrai dans cette histoire où tout est réel
Dans un petit cirque de campagne le numéro de Valentin, le nain, est l’un des clous du spectacle. Mais voilà qu’une nuit, il grandit d’un coup et se transforme en un beau jeune homme d’un mètre soixante-quinze. Fou de joie, il va se heurter à la réalité de la normalité.

Dès la première lecture, son fumet fantastique et forain nous a inspiré la conception d'une « machine à raconter ».  Une roulotte tractée par un baudet chantant nous est apparue presque par enchantement. Elle ferait office de castelet, carrousel, boîte à malices, boîte à musique, Deus ex machina, d'où des créatures burlesques et narratives jailliraient successivement pour incarner l'allégorie.  Dès lors, nous voilà plongés dans l'univers des banquistes ou autres « illustres théâtres » : des personnages étranges, surgis des cintres, sont de la parade comme ce vieux garçon de piste loyal et mélomane, ou cette pianiste drolatique jouant à dénouer le destin pathétique du Cirque Barnaboum.
L'équipe des Tréteaux du Collet

Mise en scène, scénographie : Denis Coutaudier
Interpretation : Anne Coutaudier, Denis Coutaudier
Partition musicale : Pock Eng



 
 
 
treteaux du collet
créations 2011 à 2020

Chausse-trappe

Noce

Gaston

Le nain

Le chant des crapauds

Qu'est-il arrivé à Marie-Jeanne ?

Grenier show

La cour des spectacles


Le petit prince
 






  
 
 
 
 
<   Page précédente
Page suivante   >
Bienvenue aux Tréteaux du Collet